A priori, il n’y a pas grand-chose en commun entre les péripéties rocambolesques d’une famille emmenant une petite fille à un concours de beauté dans un Combi jaune et l’ascension tragique et meurtrière d’un baron de la drogue. Et pourtant…

Les cinéphiles avertis auront peut-être remarqué quelques coïncidences troublantes entre la série Breaking Bad et la pépite de Sundance sortie en 2006. A commencer par le lieu de résidence de la famille Hoover dans Little Miss Sunshine : Albuquerque, Nouveau-Mexique. Qui n’est autre que la ville où habitent Walter White et sa famille, également théâtre des opérations criminelles de Heinsenberg.

Deux rencontres troublantes

Pas de quoi crier au loup : Albuquerque a accueilli de multiples tournages ces dernières décennies. Mais un peu plus loin dans le film, Richard Hoover confronte son agent littéraire après avoir appris que les ventes de son livre de motivation ne décollaient pas. L’agent, Stan Grossman, est interprété par… Bryan Cranston a.k.a Walter White a.k.a Heisenberg !

screen-shot-2016-12-29-at-17-27-04

Pas mal mais la suite est encore mieux. La famille Hoover poursuit sa route, moins le grand-père qui a passé l’arme à gauche après une énième prise d’héroïne – ce n’est pas de la méthamphétamine mais pas loin. Sur l’autoroute, le klaxon se met à dérailler, ce qui ne manque pas d’attirer l’attention de la police. Le Combi est sommé de s’arrêter pour une inspection menée par l’officier McCleary, incarné par Dean Norris, alias Hank Schrader, le beau-frère de Walter White dans Breaking Bad !

screen-shot-2016-12-29-at-17-28-17

Le monde (du cinéma) est petit

Il n’en faut pas plus pour imaginer que Little Miss Sunshine et Breaking Bad font partie du même univers. On peut ainsi supposer que l’officier McCleary, après quelques années comme motard de la police, a eu de l’avancement, s’est orienté vers la DEA, agence de lutte contre la drogue et travaille dans leurs bureaux d’Albuquerque (comment ça il a aussi changé son nom de famille ?).

La trajectoire de Stan Grossman est un peu plus retors. Mais imaginons : agent littéraire raté, il se prend pour ce qu’il n’est pas et fait de fausses promesses à tout-va. Il se met à dos des personnes influentes et décide de changer d’identité et de job. Le petit Stan n’était pas mauvais en chimie à l’école ? Il l’enseigne à présent au lycée d’Albuquerque, où il vit avec femme à enfant sous le nom de Walter White. C’est capillotracté, mais après tout pourquoi pas ? Si un prof de chimie peut devenir un baron de la drogue alors tout est possible.

breaking-bad-little-miss-sunshine-1