Dans la nuit de dimanche à lundi, les Oscars vont consacrer le meilleur du cinéma de l’année 2016. Qui pourra empêcher le triomphe de La La Land ? Serial Ciner vous livre ses pronostics, à quelques heures de la cérémonie.

Il y a les pronostics du coeur et les pronostics gagnants. Parfois, les deux se confondent. Mais pour un sujet aussi essentiel que les prédictions des Oscars, pas question de laisser les émotions influencer la sélection. Serial Ciner a donc tout fait pour vous offrir en avant-première le palmarès de la 89ème cérémonie des Academy Awards.

Grâce aux statistiques, il est impossible de se tromper (ou pas). Le principe est simple : pour les six catégories principales, comparer les résultats de huit cérémonies de remise de prix* avec les vainqueurs des Oscars, depuis 1997. De quoi déterminer un « taux de transformation » des différents prix en Oscar.

Exemple : en 20 ans, 16 acteurs ayant remporté le prix de meilleur acteur aux Screen Actors Guild Awards ont glâné l’Oscar quelques semaines plus tard. Autrement dit, un acteur qui remporte un « SAG Award » a 80% de chances de s’adjuger l’Oscar. Pour les réalisateurs, les Directors Guild Awards sont les plus sûrs (85% de chances) alors que pour le meilleur film, il faut se fier à la cérémonie des Critic’s Choice (65% de chances).

 

Maintenant que vous avez compris le principe, c’est parti pour le palmarès !

Meilleur film : La La Land

la-la-land

Ils sont trois favoris pour la récompense la plus prestigieuse : Manchester by the Sea, Moonlight et La La Land. En réalité, le suspense ne pèse pas bien lourd. La statuette du meilleur ne devrait pas échapper à la comédie musicale de Damien Chazelle. Une récompense méritée tant le film est réussi jusque dans les moindres détails. De la musique aux acteurs en passant par la réalisation, il n’y guère de fausses notes dans La La Land.

Les cérémonies les plus fiables : Critic’s Choice 65%, Golden Globes 60%, BAFTA 55%, trois trophées pour La La Land.

Meilleur réalisateur : Damien Chazelle

damien-chazelle-la-la-land

Là encore, le résultat semble joué d’avance. Il aura suffi d’une seule scène de La La Land, la chorégraphie d’ouverture sur l’autoroute, pour que Damien Chazelle s’impose comme le favori (logique) à l’Oscar du meilleur réalisateur. Le pari de la comédie musicale était risqué mais complètement réussi. En face, aucun autre cinéaste n’a accompli de performance aussi marquante.

Les cérémonies les plus fiables : DGA 85%, Critic’s Choice 70%, Golden Globes 50%, trois trophées pour Damien Chazelle.

Meilleur acteur : Casey Affleckcasey-affleck-manchester-by-the-sea

Là où Casey passe, les récompenses s’amassent. 18 précisément. Le plus jeune des frères Affleck est bien parti pour s’adjuger un Oscar que Ben n’a même jamais effleuré. Son jeu sensible dans le déchirant mélodrame Manchester by the Sea a séduit les critiques. Attention tout de même à Denzel Washington, récompensé aux Screen Actors Guild Awards pour son rôle dans Fences et qui n’est pas totalement hors course.

Les cérémonies les plus fiables : SAG 80%, Golden Globes et Critic’s Choice 70%, dont deux trophées pour Casey Affleck.

Meilleure actrice : Isabelle Huppert ou Emma Stone

emma-stone-isabelle-huppert-1

Duel de rousses pour le titre de reine des actrices. D’un côté, Emma Stone, douce rêveuse qui affronte les désillusions de la vie d’actrice dans La La Land. De l’autre, notre Isabelle Huppert nationale, femme violée et manipulatrice dans Elle. Pas franchement le même registre. Emma Stone part légèrement favorite mais Isabelle Huppert a glâné quelques récompenses prestigieuses, notamment le Golden Globe. L’exploit est possible ! A noter que Natalie Portman, époustouflante dans Jackie, pourrait venir troubler le face-à-face annoncé.

Les cérémonies les plus fiables : Golden Globes 95%, SAG 75%, Critic’s Choice 60%, trophées décernés respectivement à Emma Stone et Isabelle Huppert, Emma Stone et Natalie Portman.

Meilleur acteur dans un second rôle : Mahershala Ali

moonlight

Pour les amateurs de séries, voir Mahershala Ali porté aux nues pour son rôle de gangster paternel dans Moonlight n’est pas une suprise : il était déjà impeccable dans House of Cards et Luke Cage. En l’absence d’Aaron Taylor-Johnson, récompensé aux Golden Globes, l’acteur afro-américain a le champ libre pour les Oscars. Même Jeff Bridges, vieux shérif rincé de Comancheria, primé à plusieurs occasions, semble trop juste.

Les cérémonies fiables : Golden Globes 65%, SAG 60%, Critic’s Choice et BAFTA 50%, dont un trophée pour Mahershala Ali.

Meilleure actrice dans un second rôle : Viola Davis

viola-davis-fences

Avec son quasi-huis clos et ses acteurs habités, Fences flirte avec le théâtre. C’est donc logiquement que Denzel Washington et Viola Davis ont été nommés aux Oscars. Le premier a peu de chances de l’emporter mais la seconde est ultra-favorite pour la récompense de meilleure actrice dans un second rôle. Pourtant excellentes dans Manchester by the Sea et Moonlight, Michelle Williams et Naomie Harris risquent de rentrer bredouille de la cérémonie.

Les cérémonies fiables : SAG 70%, BAFTA 65%, Critic’s Choice 60%, trois trophées pour Viola Davis.


*Les cérémonies analysées sont les suivantes : Golden Globes, BAFTA, Critics’ Choice Movie Awards, Satellite Awards, National Society of Film Critics Awards (NSFC), Directors Guild Awards (DGA), Screen Actors Guild Awards (SAG) et National Board of Review Awards.